Qu’est ce qu’une maison de crédit ?

Une maison de crédit (aussi appelée société de crédit) est un organisme de financement spécialisé en crédit à la consommation. Alternative à la banque, la maison de crédit propose divers types de prêts aux clients particuliers pour l’équipement du domicile ou pour toute sorte de projet. Les différentes offres sont le crédit auto, le prêt personnel, le prêt travaux, le crédit renouvelable et une assurance facultative proposée pour chaque type de prêt. Les montants varient en fonction du type de crédit, mais généralement ils s’étendent entre quelques centaines d’euros à plusieurs dizaines de milliers d’euros pour les projets plus importants. Si les maisons de crédit sont assez similaires dans leur mode de fonctionnement, la concurrence n’en est toutefois pas moins rude. Chaque maison de crédit s’efforce de proposer la meilleure offre au meilleur taux, que ce soit continuellement dans l’année ou à l’occasion d’opérations promotionnelles programmées. Cette concurrence s’opère la plupart du temps sur le taux d’intérêt (TAEG), mais pas seulement. En effet, certaines maisons de crédit arrivent à tirer leur épingle du jeu en proposant aux emprunteurs des montants plus élevés ainsi que des durées de remboursement plus longues. D’autres organismes mettent plutôt l’accent sur la qualité de la relation client ou sur des services optionnels gratuits tels que le report de mensualité.

Chaque organisme dispose aujourd’hui de son propre site internet avec divers modules de simulation et de demande de crédit en ligne.

Liste 2018 des maisons de crédit en ligne

La liste des maisons de crédit présentée ci-dessous n’est pas exhaustive mais donne un aperçu des organismes les plus reconnus en France.

Cofinoga

Cofinoga est une maison de crédit de BNP Parisbas Personal Finance spécialisée en crédit à la consommation. Depuis 40 ans, la marque distribue une large gamme de solutions de financement aux particuliers pour l’équipement et la réalisation de projets personnels. Elle revendique plus de 3 millions de clients et dispose de 34 agences et quelques centaines de conseillers répartis dans toute la France. Les financements proposés répondent à la plupart des besoins en crédit (sauf prêt immobilier) et l’organisme propose aux emprunteurs de réaliser directement leur simulation ainsi que leur demande depuis leur site internet ou par téléphone.

Sofinco

Sofinco est une marque de Crédit Agricole Consumer Finance. C’est l’une des plus célèbres maisons de crédit en France et historiquement l’une des plus anciennes (sa création remonte à 1951). Grâce à sa présence massive sur les supports publicitaires de premier plan ainsi que son offre toujours plus compétitive, Sofinco a su s’imposer comme l’un des leaders du crédit à la consommation. Ses solutions de crédit couvrent l’ensemble des besoins exprimés par un couple, une famille ou une personne célibataire active. La marque lance régulièrement des opérations « coup de poing » sur les taux.

Cetelem

Filiale de BNP Paribas Personal Finance, Cetelem est le leader européen du crédit à la consommation. Fondée en 1953, la maison revendique aujourd’hui 20.000 collaborateurs et une implantation dans une vingtaine de pays. La société propose tous types de crédits à destination des particuliers, prêts immobiliers compris. Si le crédit reste son cœur de métier, Cetelem a su se diversifier en proposant jusqu’à des solutions d’épargne et des assurances. Grâce à l’Observatoire Cetelem, de nombreux médias relayent les études publiées concernant les évolutions des modes de consommation en Europe. Cetelem est, en 2018, la maison de crédit proposant les montants les plus élevés pour des projets tels que le crédit auto ou travaux.

Franfinance

Franfinance est la maison de crédit du groupe Société Générale. Elle distribue une gamme étoffée de prêts allant du petit crédit renouvelable au prêt personnel pour des projets d’envergure. Franfinance est une maison de crédit qui se veut 100% en ligne et qui propose régulièrement des offres de prêt à taux très bas (principalement pour les prêts à taux fixe comme le prêt personnel, prêt travaux et prêt auto) et présentées à la manière de ventes flash. Le site internet de Franfinance est très efficace pour réaliser une simulation de crédit, puis une demande en ligne. L’organisme propose également des solutions de rachat de crédit ainsi que des assurances complémentaires.

Carrefour Banque

Maison de crédit du groupe de distribution Carrefour, l’organisme est l’un des plus populaire en France du fait notamment de ses agences de financement intégrées aux magasins. Grâce à Carrefour Banque, les clients de l’enseigne ont depuis des années été en mesure de faciliter leurs achats grâce à la fameuse carte PASS ainsi que les avantages qui lui sont associés. Carrefour Banque donne la possibilité aux emprunteurs d’obtenir un prêt à la consommation en ligne, quelque soit la nature du projet à réaliser. À aujourd’hui, c’est l’une des maisons de crédit les plus compétitives en matière de TAEG fixe.

Younited Credit

Younited Credit (anciennement Prêt d’Union) est le pionnier du prêt entre particuliers en France. Il met en relation des investisseurs particuliers souhaitant placer quelques fonds avec des emprunteurs. La plateforme est agréée par l’État en tant que maison de crédit et se positionne comme intermédiaire de confiance entre prêteurs et emprunteurs. En 2018, Younited Credit propose tous les crédits habituellement recherchés, excepté le prêt immobilier et le crédit renouvelable. Grâce à ce fonctionnement de type participatif, le site permet d’éviter de passer par les banques pour obtenir un crédit. Le taux d’intérêt payé par l’emprunteur correspond à la rémunération de l’investisseur, moins la commission prélevée par Younited Credit.

 

À quel moment faire appel à une maison de crédit ?

L’offre de crédit n’est pas l’exclusivité des banques et les maisons de crédit peuvent parfois répondre à des besoins bien spécifiques. Alors, à quel moment est-il utile de s’adresser à une société de crédit ?

Lorsque son dossier est refusé par la banque

Pour un prêt auto ou personnel, la banque est souvent le premier endroit où tout futur emprunteur se rend pour tenter d’obtenir un crédit. Toutefois, un dossier de financement peut être refusé sur simple appréciation de la banque, même si tous les justificatifs font état de la bonne santé financière de l’emprunteur. Si c’est le cas, il aura le choix entre faire appel à une société de courtage ou une option plus rapide qui consiste à se tourner vers une société spécialisée en crédit à la consommation. Afin de faire le bon choix, l’emprunteur a la possibilité d’effectuer un comparatif entre les principales maisons de crédit. L’offre la plus pertinente sera celle dont le coût total du crédit sera le moins élevé.

Quand une offre à taux imbattable voit le jour

Pour les prêts à taux fixe, il est parfois préférable de se tourner vers les maisons de crédit. En faisant le tour des offres, il est fréquent de tomber sur des taux plus attractifs que ce que peut vous proposer votre banquier. Attention toutefois à certaines propositions qui peuvent sembler très alléchantes de premier abord mais qui ne s’appliquent uniquement pour des durées de remboursement très courtes. Une simulation rapide avec réponse de principe permet généralement d’y voir plus clair.

Lorsque l’on souhaite regrouper ses crédits

Les organismes financiers sont aussi spécialisés en regroupement de crédit, c’est à dire la possibilité pour un emprunteur de regrouper tous ses crédits en un seul afin de diminuer le montant de sa mensualité. Si le regroupement lui donne un bol d’oxygène dans la gestion de son budget, il rallonge néanmoins la durée de remboursement et alourdit le coût du crédit.

 

Les justificatifs à réunir pour obtenir un prêt chez une maison de crédit

Comme les banques, les maisons de crédit exigent un certain nombre de documents justificatifs afin d’étudier le dossier de financement. Ces documents portent sur les revenus (bulletins de salaire, avis d’imposition etc.), la situation familiale et professionnelle de l’emprunteur (et du co-emprunteur le cas échéant). Certaines maisons demandent d’apporter en plus au dossier un justificatif de preuve du projet, par exemple le bon de commande pour l’achat d’un véhicule ou encore un devis détaillé pour des travaux à effectuer.

Les types de prêts proposés par les maisons de crédit

Une maison de crédit en France délivre des prêts correspondant à tout type de projet. Quand le besoin s’en fait sentir, n’importe quel individu peut contracter un crédit auprès d’un organisme. Si les taux ou les conditions peuvent varier d’une maison à l’autre, la plupart des organismes ont une offre de prêt quasiment identique.

Le prêt véhicule

C’est le crédit le plus distribué par les maisons de crédit, avec naturellement une écrasante proportion de prêts auto. Ici, le terme de « véhicule » englobe aussi bien l’automobile que les motos, les bateaux ou le caravaning. Il s’agit d’un prêt affecté à taux fixe qui concerne aussi bien les véhicules neufs que d’occasion. Les montants et les durées de remboursement varient en fonction des maisons de crédit. Il est fréquent que certains organismes demandent un justificatif spécifique à l’achat (ex: bon de commande) pour pouvoir valider le dossier de crédit. Avant de souscrire à une offre de prêt auto, il est primordial de jeter d’abord un œil sur un tableau comparatif des offres actuellement disponibles.

Le prêt personnel

Le prêt personnel est la solution idéale pour la concrétisation un projet particulier. Il peut être affecté (lié exclusivement au financement d’un projet bien précis) ou non affecté (trésorerie mise à disposition et utilisable librement et sans contrainte). Certaines maisons de crédit intègrent le prêt auto et le prêt travaux dans la catégorie des prêts personnels, tandis que d’autres préfèrent les séparer. Le prêt personnel peut être utile dans bien des cas : mariage, équipement domestique, événement, tour du monde etc. À noter toutefois que le prêt personnel est différent du crédit renouvelable, tant par son mode d’utilisation que par les taux appliqués.

Le crédit renouvelable

Autrefois appelé réserve d’argent ou crédit revolving, le crédit renouvelable est une somme d’argent mise à disposition de l’emprunteur et qu’il peut utiliser en cas de besoin. Ce crédit est surtout adapté pour de petits achats et peut être utile en cas d’imprévu. La plupart du temps, une carte de paiement rattachée au crédit est fournie par l’organisme permettant à son titulaire de régler ses achats en magasin ou en ligne. La « réserve » se reconstitue et fur et à mesure que l’emprunteur rembourse ses échéances. Ce crédit doit néanmoins être utilisé avec prudence et ainsi éviter les achats compulsifs qui peuvent rapidement mettre l’emprunteur dans une situation délicate, voire de surendettement aggravé. L’autre point négatif de ce prêt est le taux (révisable) très élevé que les maisons de crédit appliquent et qui se situe en moyenne entre 15 et 21%. Pour certains achats, il est donc préférable d’opter pour le prêt personnel classique.

Le prêt travaux

Réaliser des travaux pour son habitation est une opération qui peut nécessiter un fort investissement. Pour les financer, obtenir un prêt travaux est une étape très souvent indispensable. Les maisons de crédit proposent ce crédit au même titre qu’un prêt auto ou personnel. Comme il s’agit d’un prêt affecté, les établissements financiers peuvent demander un justificatif prouvant la réalité du projet (devis ou bon de commande). Ce crédit peut être adapté pour des travaux même importants, toutefois, il ne l’est pas pour un projet d’acquisition d’un bien immobilier. Pour obtenir une estimation du coût d’un prêt travaux, il suffit de se rendre sur le site d’une maison de crédit et d’y réaliser une simulation rapide.

Le prêt immobilier

Le crédit immobilier est avant tout la spécialité des banques commerciales traditionnelles. Bien qu’il existe quelques maisons de crédit ouvertes au prêt immobilier comme Cetelem ou le Crédit Foncier, la plupart d’entre elles sont avant tout axées vers le crédit à la consommation. Il est cependant possible de réaliser une simulation de prêt immobilier sur le site internet d’une banque ou de passer par un courtier qui choisira pour vous la meilleure proposition.

 

Cartes, assurances, rachat de crédit : les services optionnels des maisons de crédit

En complément d’une gamme de prêts classique, toute maison de crédit digne de ce nom se doit de proposer à ses clients un certain nombre de services. Qu’il s’agisse de sécuriser son emprunt ou d’en faciliter la gestion quotidienne, ces services (bien qu’optionnels) peuvent s’avérer utiles dans certains cas.

Les cartes de paiement

Les cartes de paiement sont associées à un crédit renouvelable et donnent la possibilité à son titulaire de régler ses achats comptant ou en plusieurs fois. Deux types de cartes sont à distinguer : les cartes de crédit estampillées VISA ou MasterCard et les cartes de paiement partenaires. Les premières sont utilisables en tout lieu et à tout moment. La carte partenaire quant à elle n’est utilisable que dans un réseau de distributeurs dont la marque est spécifiée (ex: carte Printemps, carte Fnac, carte Kangourou etc.). Cette carte donne au client quelques avantages comme des réductions, des bons d’achats et un paiement en différé.

L’assurance emprunteur

Les assurances emprunteur protègent des risques de la vie qui pourraient mettre une personne en situation de ne pas pouvoir rembourser son prêt. Ces situations sont la perte d’emploi, l’invalidité, l’incapacité et le décès (les dettes contractées par le défunt revenant à la charge des héritiers en cas d’acceptation de la succession). Bien qu’elles soient facultatives, elles restent néanmoins systématiquement proposées par les maisons de crédit dont elles conseillent fortement l’adhésion. Leur coût est indiqué dans la simulation et dans l’offre préalable de crédit. En cas de souscription à une assurance, son règlement sera intégré dans la mensualité et la durée de remboursement sera allongée (le montant de la mensualité reste inchangé).

La protection juridique

C’est une panoplie de prestations destinées à faire face aux litiges quotidiens auxquels chacun peut être confronté. La protection met à disposition de ses adhérents un service de juristes qui les conseillent par téléphone en vue de faire valoir leurs droits ou de les guider dans la résolution d’un problème d’ordre juridique. En fonction de la formule choisie, la protection peut agir avec accord de l’assuré en vue d’une résolution du litige à l’amiable ou s’étendre jusqu’à un accompagnement judiciaire avec prise en charge des frais d’avocat, d’huissier et d’expertise (jusqu’à certaines limites contractuelles). S’il s’agit surtout d’un service proposé par les compagnies d’assurances, certaines maisons de crédit ont (comme certaines banques) décidé de l’intégrer à leur offre de services complémentaires.

Le regroupement de crédit

Le regroupement de crédits (ou rachat de crédits) et une opération qui consiste à fusionner les mensualités de tous les prêts en cours d’un emprunteur (prêt immobilier, prêt auto, prêt personnel etc.). La banque ou la maison de crédit en charge de l’opération va racheter les divers emprunts contractés auprès des banques (ou organismes) créanciers afin de les transformer en un seul et nouveau prêt. Par conséquent, le nouvel établissement de crédit proposera une mensualité allégée par rapport à la situation antérieure au rachat, ce qui aura pour bienfait de donner un peu d’oxygène aux emprunteurs. La contrepartie est que le nouveau crédit aura un coût total (et donc une durée totale) plus élevé. Ce nouveau prêt sera émis à un taux fixe qui aura été calculé en fonction des niveaux de revenus et de remboursement au moment de la demande de renégociation. Le rachat de crédit est également intéressant pour ceux et celles qui souhaitent optimiser leur budget en vue d’anticiper un projet à venir (retraite, études des enfants, naissance etc.).
Aujourd’hui, toutes les maisons de crédit pratiquent le rachat et il est possible de les comparer entre elles en réalisant un certain nombre de demandes qui n’engagent en rien.

 

Les étapes à suivre pour obtenir son crédit rapidement

Avec la profusion de maisons de crédit actives sur le marché, il est relativement facile d’obtenir un prêt à la consommation. Pour autant, la procédure à suivre n’est pas si rapide que certains peuvent le penser. Pour obtenir le crédit le moins cher possible et dans de bonnes conditions, il convient de bien suivre un certain nombre d’étapes.

Le comparatif

Chaque personne ayant un besoin de financement va naturellement se mettre à la recherche du meilleur taux possible. La première étape consiste à faire le tri dans les différentes offres et caractéristiques des maisons de crédit. C’est le rôle du comparateur. Un comparateur de crédits est un outil (ou un tableau) qui va mettre en évidence les principales offres des maisons de crédit sur plusieurs critères : TAEG, durée de remboursement, montant minimal et maximal disponible, frais de dossiers et éventuellement le coût de l’assurance facultative. Ces éléments factuels de comparaison vont permettre à l’emprunteur de se faire une première idée avant de passer à l’étape de la simulation. Toutefois, certains comparateurs ne sont pas régulièrement mis à jour et il est possible qu’une opération promotionnelle en cours sur un crédit ne soit pas répertoriée. C’est pourquoi il est recommandé de visiter soi-même quelques sites de crédit afin d’en avoir le cœur net, ou alors de passer par un comparateur « courtier » qui se chargera de mettre en relation l’emprunteur avec la maison de crédit proposant la meilleure offre.

Simulation et demande en ligne

La simulation a lieu sur le site de la maison de crédit. C’est l’étape par laquelle l’emprunteur indique le type de crédit dont il a besoin, le montant du capital à emprunter et niveau de mensualité désiré (ou le niveau de remboursement qui lui conviendrait le mieux). En fonction des informations transmises, le site de crédit lui propose de choisir entre une durée de remboursement longue et des mensualités moins élevées, ou l’inverse. Pour les projets de taille tels que l’achat d’une voiture ou la réalisation de travaux, il sera évidemment très compliqué de rembourser sur de petites échéances de 6 mois ou 1 an. Chaque emprunteur doit donc trouver un juste milieu équilibré afin de ne pas rester endetté sur une trop longue période. Il faut aussi savoir que plus la durée est allongée et plus le taux d’intérêt est élevé. Une fois que l’offre de crédit convient à l’emprunteur, celui-ci sera invité à remplir un formulaire de demande en ligne dans lequel il devra indiquer un certain nombre d’informations relatives à sa situation personnelle, familiale et professionnelle. Ces informations vont permettre dans un premier temps à l’organisme de déterminer si le profil de l’emprunteur correspond aux critères d’accès au crédit. Dans tous les cas, il recevra une réponse de principe en quelques minutes. La réponse de principe n’est en rien une décision définitive et ne s’appuie que sur l’interprétation des informations (non vérifiées) envoyées par le futur emprunteur. Si elle est positive, la maison de crédit enverra un contrat de prêt au domicile du demandeur.

Réception du contrat et envoi des justificatifs

Le contrat de prêt (aussi appelé « offre préalable de crédit ») formalise par écrit la demande de l’emprunteur. Ce dernier doit veiller à ce que les informations le concernant soit exactes et adjoindre au dossier toutes les pièces justificatives réclamées. Une fois signé, le demandeur dispose d’un délai légal de rétractation de 14 jours. Il faut compter entre 2 et 5 jours pour l’étude du dossier par la maison de crédit. En cas d’acceptation, les fonds sont normalement virés sur le compte bancaire dès la fin du délai de rétractation. Certains établissements donnent la possibilité de suivre le traitement du dossier par téléphone ou par internet.

 

Quelques notions de crédit à connaître avant de sauter le pas

Si le processus de demande de crédit est facile à comprendre dans l’ensemble, certains termes liés aux maisons de crédit devraient tout de même être connus des futurs emprunteurs. Cet article dresse une liste de définitions et de lois en vigueur qui viennent éclairer la connaissance du demandeur de crédit.

Offre préalable de crédit

C’est le document récapitulatif d’une demande de prêt et qui est envoyé par écrit au domicile de l’emprunteur. Certaines maisons de crédit parlent de contrat de prêt, même s’il s’agit de la même chose. Ce document est à remplir avec soin et à signer avant de le renvoyer avec les photocopies des justificatifs demandés. Être en possession d’une offre de crédit n’engage en rien et n’est pas non plus une garantie d’acceptation du crédit.

TAEG

Taux Annuel Effectif Global (anciennement TEG). C’est ce taux à prendre en compte pour un comparatif de crédit car il regroupe l’ensemble des intérêts et frais redevables à une maison de crédit. Ce taux peut être fixe ou révisable. Il est obligatoirement inscrit dans chaque contrat de prêt et sur toutes les publicités comportant une offre de crédit.

Taux débiteur

C’est le taux appliqué au crédit et qui permet de calculer les intérêts des mensualités. Comme le TAEG, il doit obligatoirement figurer sur toute publicité ou offre préalable de crédit.

Coût total du crédit

C’est le coût qui prend en compte tous les intérêts, frais, commissions et cotisations d’assurance pendant la toute la durée de l’emprunt. Avec le TAEG, c’est l’autre indicateur à prendre en compte pour comparer les offres de crédit car il donne une vision claire de ce que coûte un prêt.

Report d’échéance

C’est une procédure par laquelle un emprunteur demande une pause dans son remboursement. Les justifications peuvent être multiples : décès d’un conjoint, divorce, coup dur etc. La maison de crédit peut alors reporter les échéances en vertu des dispositions prévues à cet égard dans le contrat de prêt.

Défaillance

C’est un impayé de mensualité qui peut être dû à une perte d’emploi ou à un accident entraînant une incapacité de rembourser. La défaillance peut entraîner de lourdes conséquences qui vont du recouvrement à la procédure judiciaire. C’est pour éviter cette situation que les maisons de crédit insistent sur l’importance de souscrire à une assurance emprunteur.

FICP

Il s’agit du Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers géré par la Banque de France. Une personne est inscrite au FICP lorsqu’elle est en situation de défaillance vis-à-vis d’un établissement de crédit ou lorsqu’elle dépose un dossier en commission de surendettement. Les maisons de crédit n’accordent pas de prêt à une personne inscrite au FICP et il ne sera pas non plus possible pour cette personne de se porter garant.

Capital restant dû

C’est le montant de capital hors intérêts qui reste à rembourser jusqu’à la fin du contrat de prêt. Le capital restant dû est consultable sur l’échéancier (ou tableau d’amortissement) fourni par l’établissement de crédit. Le cas échéant, il peut se calculer grâce à des simulateurs en ligne.

Loi Lagarde

La loi Lagarde de septembre 2010 permet à toute personne souhaitant contracter un crédit de choisir librement son contrat d’assurance-crédit. Elle ordonne à l’établissement financier de fournir une fiche d’information regroupant les garanties intégrées à son contrat. Libre ensuite à l’emprunteur d’accepter ou non cette offre d’assurance. En cas de refus, il devra présenter à l’organisme la formule d’assurance qu’il souhaite souscrire chez un concurrent.

Loi Hamon

Pour ce qui concerne le crédit, la loi Hamon donne la possibilité aux emprunteurs de résilier l’assurance de prêt suggérée par la maison de crédit afin d’en choisir librement une autre. Ce changement, qui se fait sans frais ni pénalités, permet aux emprunteurs de faire jouer la concurrence entre les offres d’assurance de prêt. Cette loi est un prolongement de la loi Lagarde de 2010.